Australie – Portraits de backpackers 1/3 : Rencontre avec Birdy ou quand le rêve australien s’effondre.

Chaque année, ils sont près de 210 000 à séjourner en Australie, munis du précieux visa permis vacances-travail (PVT) ou Working Holiday Visa (WHV). Celui-ci permet de travailler pendant un an sur le territoire australien. Il est renouvelable une deuxième année à condition de justifier de 88 jours travaillés dans l’outback ou le bush, c’est-à-dire les régions isolées, en zone rurale agricole. A partir de juillet prochain les backpackers pourront désormais rester jusque 3 ans dans le pays, mais seulement s’ils sont employés au moins 6 mois dans des régions rurales agricoles.

Alors que l’Australie assouplit sa politique d’immigration pour répondre à un besoin de main-d’œuvre agricole important, je suis allée à la rencontre des principaux concernés.

Lire la suite « Australie – Portraits de backpackers 1/3 : Rencontre avec Birdy ou quand le rêve australien s’effondre. »

J’irai rencontrer les « Aussies »

Publié sur le site Noctambule, média local indépendant, cet article est le premier d’une série de reportages et portraits sur le sixième continent. Anaïs part à la rencontre de femmes et d’hommes migrants en Australie. Le voyage est abordé sous l’angle de la rencontre, de l’immersion, de la considération de l’Autre pour un meilleur vivre ensemble.

Lire la suite « J’irai rencontrer les « Aussies » »